Zotero

7 diaporamas en ligne pour mieux maîtriser ZOTERO,  logiciel de gestion de références gratuit, libre et open source   ICI

 

#CLOM_REL

Publié dans Organiser ses informations | Tagué | 1 commentaire

Vers un monde différent…

Ces projets open-source qui changent le monde…

A lire ICI

#CLOM_REL

Publié dans Mooc sur les Ressources libres | Tagué | Laisser un commentaire

Où on reparle des licences libres ;-)

C’est ici

#MOOC

#CLOM_REL

Publié dans Mooc sur les Ressources libres | Tagué | Laisser un commentaire

A propos du document Google Drive, semaine 5, activité 1

Le document google drive proposé par Mme Drechsler dans son activité 1 de la semaine pourrait être utilement combiné avec le tableau de la semaine 3 afin de relier les ressources.
Ensuite, il me semble qu’il faudrait en faire une sorte d’annuaire, de catalogue, d’un outil dont la forme reste à définir afin de faciliter la navigation et la recherche.

L’idéal serait d’aboutir à quelque chose qui préciserait a minima
– le niveau d’enseignement
– le domaine, la matière
– le type de ressources :  ressources interactive ou non…

Cela devient compliqué quand les références fournies rassemblent un ensemble de liens… mais le travail de fourmi qui consisterait à tout éplucher et à en faire autant de liens que de ressources se verrait vraiment récompensé par l’enthousiasme qu’il ne manquerait sans doute pas de susciter 😉

#CLOM-REL_5M1A1

#CLOM-REL_5M1A1
#CLOM-REL_5M1A1
Publié dans Mooc sur les Ressources libres | Tagué | Laisser un commentaire

Licences Creative Commons, question Mooc REL

Activité 1.3

Question

Parmi les licences Creative Commons, lesquelles sont conformes aux « 4R » (reuse, revise, remix, et redistribute) et donc à la définition de ressource éducative libre de l’UNESCO?

Voilà déjà un résumé de que je viens d’apprendre sur les licences Creative Commons

Les Licences Creative Commons permettent à chacun d’entre nous de placer ses oeuvres sur le web en tenant compte de diverses clauses :

  • BY : par, la clause d’attribution de l’oeuvre

  • SA : share a like, la clause de partage à l’identique

  • NC : non commercial, le fait d’interdire l’usage commercial de son oeuvre sauf pour l’auteur de l’oeuvre

  • ND : non derivated, le fait d’interdire la création d’oeuvres dérivées

Elles se combinent entre elles pour donner six licences.

Trois remarques :

– La clause d’attribution de l’oeuvre est toujours présente. L’auteur de l’oeuvre doit toujours être cité.

– Il est possible d’attribuer plusieurs licences à une même oeuvre : celles-ci peuvent se cumuler.

– L’auteur d’une oeuvre peut toujours modifier la licence sous laquelle il l’a placée.

Ces six licences, à géométrie variables, n’accordent pas toutes les mêmes droits.

Les voici présentées ci-dessous des plus restrictives aux plus ouvertes :

Les licences ouvertes non libre (i.e. qui comportent des restrictions) sont :

  • La licence CC BY NC ND permet à tout un chacun d’interdire que son oeuvre soit modifiée ou vendue.

  • La licence CC BY ND permet la commercialisation de l’oeuvre mais pas sa modification. Celle-ci ne pourra pas être traduite, ni modifiée.

  • La licence CC BY NC permet à tout un chacun de permettre que son oeuvre soit modifiée, donc que des oeuvres dérivées ou que des traductions voient le jour mais celles-ci ne pourront être commercialisées.

  • La licence CC BY NC SA impose en plus de ce qui a été dit précédemmment que les oeuvres dérivées soient redistribuées sous la même licence.

Les licences libres sont les deux suivantes.

Ce sont celles qui correspondent le mieux à la pensée de Richard Stallman.

Ce sont les plus libres de toutes.

  • La licence CC BY SA permet à tout créateur d’oeuvre d’autoriser l’utilisation commerciale de son oeuvre et la création d’oeuvres dérivées. Les oeuvres redistribuées, commercialisées ou dérivées devront avoir la même licence.

  • La licence CC BY permet à tout créateur d’oeuvre d’autoriser l’utilisation commerciale de son oeuvre et la création d’oeuvres dérivées.

Les licences conformes aux 4 R sont donc les licences

CC BY, CC BY SA, CC BY NC et CC BY NC SA

#CLOM_REL_Ress

#CLOM_REL_Ress
Publié dans Mooc sur les Ressources libres | Tagué | Laisser un commentaire

Droit d’auteur, exception pédagogique ?

Pourquoi, d’après vous, le régime par défaut du droit d’auteur ou du copyright soulève-t-il des difficultés pour les enseignants et les apprenants? Les exceptions de type fair use, exception pédagogique vous paraissent-elles suffisantes ou non pour l’enseignement et l’apprentissage? Expliquez en quoi, tout en respectant la lettre de ces régimes, les licences de libre diffusion en détournent l’esprit. Exposez votre point de vue sur la propriété intellectuelle, l’équilibre à trouver entre l’intérêt des auteurs et l’intérêt du public/des apprenants et comment ces licences le réalisent. – See more at: http://rel2014.mooc.ca/semaine04_M1A1.htm#sthash.4PVlQ79i.dpuf
Pourquoi, d’après vous, le régime par défaut du droit d’auteur ou du copyright soulève-t-il des difficultés pour les enseignants et les apprenants? Les exceptions de type fair use, exception pédagogique vous paraissent-elles suffisantes ou non pour l’enseignement et l’apprentissage? Expliquez en quoi, tout en respectant la lettre de ces régimes, les licences de libre diffusion en détournent l’esprit. Exposez votre point de vue sur la propriété intellectuelle, l’équilibre à trouver entre l’intérêt des auteurs et l’intérêt du public/des apprenants et comment ces licences le réalisent. – See more at: http://rel2014.mooc.ca/semaine04_M1A1.htm#sthash.4PVlQ79i.dpuf
Pourquoi, d’après vous, le régime par défaut du droit d’auteur ou du copyright soulève-t-il des difficultés pour les enseignants et les apprenants? Les exceptions de type fair use, exception pédagogique vous paraissent-elles suffisantes ou non pour l’enseignement et l’apprentissage? Expliquez en quoi, tout en respectant la lettre de ces régimes, les licences de libre diffusion en détournent l’esprit. Exposez votre point de vue sur la propriété intellectuelle, l’équilibre à trouver entre l’intérêt des auteurs et l’intérêt du public/des apprenants et comment ces licences le réalisent. – See more at: http://rel2014.mooc.ca/semaine04_M1A1.htm#sthash.4PVlQ79i.dpuf

(article en cours de rédaction, sera soumis à améliorations…)

Pourquoi, d’après vous, le régime par défaut du droit d’auteur ou du copyright soulève-t-il des difficultés pour les enseignants et les apprenants? Les exceptions de type fair use, exception pédagogique vous paraissent-elles suffisantes ou non pour l’enseignement et l’apprentissage?

Le régime actuel du droit d’auteur est beaucoup trop restrictif ! Il n’est plus adapté au monde d’aujourd’hui, au monde numérique. Sorte de privilège d’un autre temps…

Combien de blogs d’enseignants isolés qui mettent leurs ressources en ligne mais sans licence additionnelle ! Peut-être par méconnaissance de ce que sont les REL ??? Car ces ressources, par défaut sont soumises au droit d’auteur et on ne peut rien en faire….qu’une copie privée.

Par contre, si ces mêmes enseignants ajoutent une licence libre, par exemple une licence Creative Commons, permettant la transformation, la diffusion de leurs ressources, les possibilités d’échanges et d’évolution deviennent possibles. De plus les licences Creative Commons sont modulables et chacun peut en trouver une qui corresponde à sa sensibilité.

Trouver des ressources adaptées à ses élèves, sa classe, les recombiner, en faire des oeuvres dérivées qu’on peut à son tour publier, oeuvres, ressources qui seront elles-mêmes transformées en autre chose, puis repartagées. Voilà comment chacun peut contribuer à enrichir l’immense banque de données que le Net rend possible.

Les exceptions pédagogiques accordées sont bien dérisoires par rapport aux réels besoin des enseignants.

De plus, il est très difficile dans une pratique journalière d’enseignant de vérifier si on respecte la loi à la lettre. Les % d’utilisation des oeuvres, en particulier, sont difficiles à respecter.

A mon sens, loin de protéger les auteurs, cela freine terriblement la diffusion de la culture chez nos jeunes apprenants. Cela les cantonne à des références passées. 70 ans pour que les oeuvres d’un auteur tombent dans le domaine public… c’est beaucoup, beaucoup trop…

Voici les textes issus de deux Bulletins Officiels, en France qui régissent l’exception pédagogique :

Le BO N°5 du 4 février 2010 : « Accord sur l’utilisation des oeuvres cinématographiques et audiovisuelles à des fins d’illustration des activités d’enseignement et de recherche, accord du 4-12-2009 »

http://www.education.gouv.fr/cid50451/menj0901120x.html

Le BO N°7 du 17 février 2011 : « Utilisation des livres, de la musique imprimée, des publications périodiques et des oeuvres d’art visuel à des fins d’illustration des activités d’enseignement et de recherche, protocole d’accord du 8-12-2010 »

http://www.education.gouv.fr/cid55012/menj1100017x.html

A propos du droit d’auteur, le CRDP du Limousin propose un document fort complet qu’on peut trouver ci-dessous :

http://blogs.crdp-limousin.fr/aide/droit-dauteur-droit-a-limage/

 En guise de conclusion

Edgar Morin dans une interview par Maryline Baumard dans Le Monde (le 25 octobre 2013) répond ainsi à la question « Comment faire changer l’école ? » “ Il faut sans cesse s’appuyer sur une avant-garde agissante. Il n’existe jamais de consensus préalable à l’innovation. On n’avance pas à partir d’une opinion moyenne qui est, non pas démocratique, mais médiocratique ; on avance à partir d’une passion créatrice. Toute innovation transformatrice est d’abord une déviance. Ce fut le cas du bouddhisme, du christianisme, de l’islam, de la science moderne, du socialisme. Elle se diffuse en devenant une tendance puis une force historique. Il nous faut une révolution pédagogique équivalente à celle de l’Université moderne, née à Berlin au début du XIXe siècle. C’est cette université, aujourd’hui mondialisée, qu’il faut révolutionner, en gardant ses acquis, mais en y introduisant la connaissance complexe de nos problèmes fondamentaux. ”.

 

#CLOM_REL_drdaut

Publié dans Mooc sur les Ressources libres | Tagué | Laisser un commentaire

ENT

A quand des Espaces Numériques de Travail dans le premier degré à Paris ? en France ?

#CLOM_REL

Publié dans Pour la classe | Tagué | Laisser un commentaire

Open edition book

Sur ce site, se trouve, parmi de très nombreuses ressources, en libre accès, sans abonnement,

l’intégralité des numéros des années 2006 à 2013 de La Revue française de Pédagogie !

REVUE FRANCAISE DE PEDAGOGIE

#CLOM_REL

Publié dans Mooc sur les Ressources libres | Tagué | Laisser un commentaire

Educasources

Jamais je n’aurais autant lu les CGU ni autant cherché à savoir sous quelles licences sont publiées les ressources que je consulte…

Voilà le résultat tangible que je constate chez moi après avoir suivi, sans trop participer de façon visible, mais beaucoup en lisant tous azimuts tout ce qui est publié cependant, les trois premières semaines de ce formidable et innovant Mooc REL !

Voici par exemple, ce que je lis – avant ce Mooc, je n’y aurais même pas prêté attention !… sur le site Educasources

– « Éducasources est également un modèle de description des ressources numériques en ligne compatible avec les normes et standards de métadonnées : le Dublin Core, le Learning Object Metadata (LOM), le LOMFR et le ScoLOMFR. Cette compatibilité permet aux données d’Éducasources d’être intéropérables avec les autres bases de l’Éducation nationale au niveau européen et international. »

ce qui m’a conduit forcément à chercher  le sens précis de :

LOM

LOMFR

SCOLOMFR

Nul doute que les experts des prochaines semaines nous éclaireront certainement là-dessus !

#CLOM_REL

Publié dans Mooc sur les Ressources libres | Tagué | Laisser un commentaire

Des frises historiques

Voici un outil qui peut intéresser nombre d’enseignants qui souhaitent réaliser et paramétrer selon leurs besoins une frise chronologique

http://www.frisechrono.fr

#CLOM_REL

Publié dans Histoire, Pour la classe | Tagué , | Laisser un commentaire